Make your own free website on Tripod.com

 

LES REVES


 

Les anciens Israélites avaient une grande considération pour les rêves ; nombreux étaient les prophètes qui recevaient leurs instructions de cette manière.  Dans Job (33:14 à 17) Elihu s'efforce de raisonner Job et parle en ces termes : 

"Dieu parle cependant, tantôt d'une manière,

Tantôt de l'autre, et l'on n'y prend point garde.

Il parle par des songes, par des visions nocturnes,

Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil,

Quand ils sont endormis sur leur couche.

Alors, il leur donne des avertissements

Et met le sceau à ses instructions,

Afin de détourner l'homme du mai

Et de le préserver de l'orgueil".

 

Dans la Genèse (20), Dieu informe Abimelech en rêve, que Sarah est la femme d'Abraham.  Dans la

Genèse (28:12) Dieu montre à Jacob, en rêve l'échelle par où les Anges montent et descendent.  Dans

la Genèse (28:40) Joseph interprète les rêves de l'échanson et du panetier de Pharaon.  Dans Daniel (2),

Nabuchodonosor eut un rêve, puis, il envoya quérir les astrologues, magiciens et Chaldéens et leur demanda de l'interpréter.  Comme ils ne le purent, il menaça de les faire mourir ; mais Daniel, après avoir demandé

un peu de temps, reçut l'interprétation en rêve.  Dans les Nombres (12:6), nous lisons

'Et Dieu dit : Ecoutez bien mes paroles ! Lorsqu'il y aura parmi vous

un prophète, c'est dans une vision que moi, leternel, je me révélerai

a lui, c'est dans un songe que je lui parlerai".

Dans les Rois (3:5), le Seigneur apparaît à Salomon dans un rêve.  Beaucoup d'autres passages de la Bible montrent aussi que de précieux enseignements étaient reçus par les prophètes pendant leur sommeil.

Dans la littérature rosicrucienne, on nous dit que l'homme est un Esprit triple et qu'il fonctionne dans un corps triple : le corps dense, le corps vital et le corps du désir.  Pendant le jour, quand nous sommes éveillés, ces corps sont tous concentriques et s'interpénètrent les uns les autres.  La nuit cependant, durant le sommeil sans rêves, le corps du désir et l'intellect se retirent, tandis que le corps vital reste comme un surveillant et un gardien auprès du corps physique inconscient.  Le corps vital reconstruit alors les tissus du corps dense détruits pendant le jour.  N'étaient les infatigables efforts du corps vital, le corps physique vieillirait vite et la mort surviendrait alors que les êtres seraient encore très jeunes.

Quand le corps physique est endormi, l'Ego accompagné du corps du désir et de l'intellect, et quoique toujours relié au corps physique par une corde mince et invisible (la corde d'argent), est libre de flotter çà et là dans le Monde du Désir, comme le ferait un ballon au bout d'une ficelle.  Dans le Monde du Désir, l'Ego est parfaitement chez lui et peut converser avec les parents et amis qui sont passés dans la vie supérieure.  Sous la conduite d'instructeurs et de connaissances de longue date, il peut visiter divers pays et les problèmes qui ont déconcerté l'Ego durant le jour peuvent être résolus.  Parfois, il est permis à l'Ego, dans le sommeil, de lire dans la Mémoire de la Nature quelque chose de ses vies antérieures et il lui est possible de visionner des scènes qui se sont déroulées dans un lointain passe, alors qu'il habitait un autre corps.  S'il en est capable, il peut aussi être à même d'assister les malades et les affligés.  Si après l'une de ces expériences, l'impression sur l'esprit est retenue et ramenée dans la conscience de veille, elle apparait comme un rêve. 

 

Les personnes qui ont Neptune ou la Lune en Maison IX, la maison des rêves, ou dans le 9ème signe, le Sagittaire, ou encore qui ont des aspects puissants entre Neptune et la Lune, ont souvent des rêves prémonitoires.  Si, durant le jour, l'Ego a été troublé par la colère ou les soucis, ou s'il a mangé tard un plat lourd qui n'a pas encore été digéré, le corps du désir n'est plus libre de se retirer complètement des véhicules inférieurs et reste à planer de part et d'autre de la tête du corps endormi.  Les scènes de la journée se mêlent alors à celles du Monde du Désir et l'Ego ramène à la conscience ces scènes enchevêtrées comme autant de rêves bizarres et plutôt incohérents.  Combien, hélàs, ont des rêves de cette sorte six nuits sur sept ! Certains ne sauraient envisager d'aller au lit sans avoir fait un dîner copieux, et ils passent alors leurs nuits à faire des rêves extravagants.

Le corps vital et le corps du désir sont en guerre constante.  Pendant le jour, le corps du désir et ses convoitises détruisent les tissus du corps physique ; le corps vital n'a guère de possibilité de travailler à les restaurer jusqu'à ce que le corps du désir soit libéré du corps dense.  C'est seulement au cours du profond sommeil sans rêves que le corps vital a la liberté de faire son oeuvre de réparation et de restauration.  C'est pourquoi celui qui, habituellement, se couche tard, dîne tard et, pour diverses raisons, a empêché son corps du désir de se retirer assez longtemps pour donner au corps vital le temps de restaurer sa vitalité perdue, celui-là commet un lent suicide.

Il y a un moyen pour développer la faculté de se souvenir des expériences de la vie de rêve et de les ramener à la conscience de veille.  Il est aussi possible de diriger cette vie de rêve de telle sorte qu'elle apporte des résultats merveilleux, à la fois pour la personne concernée et pour l'humanité.  Juste avant de vous endormir, après avoir pris, de bonne heure, un repas léger, laissez le corps physique revenir au calme, relâchez chaque muscle en commençant par les pieds et faites votre rétrospection.  Après celà, visualisez vos véhicules invisibles formant autour de vous  une aura protectrice semblable à une combinaison spatiale et décidez que vous voulez aller quelque part pour faire du bien, par exemple visiter et réonforter un ami chez qui traverse des moments difficiles (il est plus facile, au début de commencer par quelqu'un qui vous est cher). Ou bien, décidez que vous désirez approfondir une question ou un certain aspect de la Philosophie, (pour commencer, choisissez un sujet pour lequel vous avez un grand intérêt), ou décidez que vous souhaitez étudier la situation d'une personne qui vous a soumis des questions personnelles et d'importance pour lesquelles vous n'avez pas eu de réponse immédiate.  En fait, vous pouvez décider tout à loisir, du moment que votre choix s'arrête sur quelque chose de constructif mais, au début, ce sera plus facile s'il s'agit de questions ou de personnes dont vous vous souciez réellement : les affinités aideront.

Durant le sommeil, l'Ego suivra ces suggestions et sera motivé par les sentiments et les formes-pensées ainsi créés avant le sommeil.  Les Candidats du Rosicrucian Fellowship exercent leur travail de guérison de cette manière, sous la direction de l'instructeur et de Candidats médecins.  Au moyen des diverses instructions qu'ils suivent et grâce à leur désir commun d'aider ceux qui souffrent, une unité de vibration provoque le rassemblement de leurs auras autour de l'instructeur, comme la limaille s'agglutine à l'aimant.  Ainsi, ils peuvent se rencontrer chaque nuit, former une équipe d'Aides Invisibles et accomplir leur service bienfaisant envers l'humanité.  Le dicton : "Qui se ressemble s'assemble" explique pourquoi, dans les mondes intérieurs, une forme-pensée chargée d'un sentiment spécifique gravitera automatiquement autour d'autres formes-pensées de nature similaire et ajoutera à leur pouvoir.

Ceux qui ont développé la vue spirituelle et ceux qui peuvent travailler consciemment dans les mondes invisibles la nuit, ont récemment rapporté qu'ils ont pu voir de nombreux Aides Invisibles autour des forces de paix au Liban, qui aidaient les Musulmans, les Juifs et les Chrétiens en soignant pareillement leurs blessures.  Un grand nombre de mères de combattants furent vues au moment de l'horrible attentat terrorriste qui fit tant de morts à Beyrouth.  Très peu de ces mères se souviennent d'avoir été au Liban durant leur sommeil, mais le puissant lien d'amour pour leur fils les y attirait, la nuit.  La présence des Aides Invisibles a adouci la brutale transition éprouvée par beaucoup de ces jeunes Esprits non préparés.  De même, certains dont les amis ou les parents sont morts peuvent les visiter et les aider durant leur sommeil.  Avec un bon entraînement, ces personnes pourraient rapporter des souvenirs conscients de leurs activités, quoique, pour le moment, ces visites célestes leur semblent n'être que des rêves confus.

Chacun peut servir dans les mondes invisibles s'il vit une vie de service pure, aimante et altruiste le jour et décide, avant de s'endormir, d'aller aider l'humanité partout où le besoin s'en fait sentir.  Il continuera alors son travail humanitaire même si son corps physique est profondément endormi.  Le matin, au réveil, s'il repose tranquillement et se concentre quelques instants, ces scènes pourront quelquefois être ramenées à la conscience de veille.  Nous percevons là un merveilleux champ d'activité.  Les mondes invisibles sont habités par de nombreuses classes de travailleurs invisibles, comme les esprits de la nature, les élémentaux et les absents soi-disant morts.  De nombreuses entités supérieures travaillent aussi dans ces mondes.. Nous pouvons tous entrer dans les mondes invisibles pendant nos heures de sommeil et y poursuivre notre travail pour l'humanité mais, d'abord, pendant le jour, il nous faut être des "aides visibles" aimants et désintéressés, simplement par amour.

 


 


le tunnel de lumière

 

Le tunnel de lumière :

Lors d'un coma, toutes les expériences de sortie du corps ou N.D.E, sont vécues de la même façon; à savoir, que les personnes ranimées après avoir été déclarées "cliniquement mortes", racontent la même expérience.

Les personnes interrogées soulignent le caractère "ineffable" de ces événements subjectifs et se plaignent de ne pas pouvoir dépeindre ces épisodes avec exactitude. Maintes personnes ont raconté, alors qu'elles étaient dans le coma, avoir contemplé leur enveloppe charnelle d'en haut ou de loin; elles ont entendu des sons étranges, puis ont décrit la traversée d'un espace étroit et obscur, qualifié de tunnel ou de chenal; il y est fait état de contacts avec des parents, des guides spirituels ou d'un être de lumière qui s'accompagne généralement d'un passage en revue de la vie passée.

 


 

Le développement du pouvoir de concentration et, en général, le développement du corps mental, affectent aussi la vie des rêves et ceux-ci deviennent clairs, continus, rationnels et même instructifs.

On note généralement comme premier signe de développement , la cessation de tout rêve confus; puis après un certain temps, les rêves deviennent plus clairs et plus logiques; l'aspirant voit des endroits et des gens.

Dédions à nos songes des soins plus attentifs; attendus avec prière, enregistrés avec exactitude, étudiés avec un calme bon sens, ils nous donneront bien des précieux conseils, nous ouvrirons nos yeux et nos oreilles. C'est en cultivant le pouvoir de rêver que la clairvoyance se développe.

Les rêves nous apportent des leçons qui concernent nos faiblesses ou nos erreurs, représentées le plus souvent par des symboles; ces symboles nous sont personnels et ne peuvent être expliqués par aucune autre personne. Il faut dès que l'on s'éveille les noter soigneusement dans les moindres détails sur un cahier; parfois on se rendort de suite et on continue à rêver un autre rêve.

Avant de s'endormir, il faut concentrer sa pensée sur le travail à accomplir, sur une idée ou un problème à résoudre; le meilleur moyen est de noter le problème sur une feuille de papier et de le garder près de soi où l'on dort; la réponse viendra au cours d'un rêve logique et très clair.

Il faut avant de s'endormir, relaxer tous les muscles du corps, revenir au calme et à la décontraction totale du corps physique et des autres corps, notamment du mental; s'entourer de l'aura protectrice et centrer sa pensée sur le travail à accomplir.

Lors des expériences pendant les rêves, il est montré au candidat des visions horribles pour qu'il apprenne leur nature et ne les craigne; certaines épreuves comme celles de l'eau, de l'air, du feu, de la terre ne constituent aucuns obstacles pour le corps de rêve et l'aspirant peut aller dans ces éléments sans aucunes difficultés pour son corps de rêve; il verra par la suite des couleurs brillantes, des paysages avec des couleurs non descriptibles car n'ayant aucun rapport avec les couleurs que nous connaissons. Il peut aller sous l'eau, dans le feu, voler dans les airs, rien n'est impossible dans les mondes spirituels. Il apprendra également qu'il n'est point nécessaire de marcher et qu'il peut "glisser" et que ce moyen est plus facile et plus adapter au monde du rêve; les légendes et certains contes, nous ont été donnés pour nous apprendre tout cela et ne sont pas certes que des histoires pour les enfants car ils détiennent de grandes vérités.

 

EXPERIENCE DE LA MORT

 

Dans la revue que nous recevons du Siège Directeur d'Oceanside, les Rays from the RoseCross est paru dans le numéro de Juillet/Août 98 un témoignage par lequel je voudrais commencer. Il s'agit de celui d'un médecin, le docteur Riblet B. Hout.

Voici une traduction de ce qu'il a écrit :

" J'ai été formé aux méthodes matérialistes de la médecine, mais en dépit de cet entraînement qui refoulait ma sensibilité spirituelle, j'éprouvais l'aspiration à une connaissance et une joie que ne pouvaient pas m'apporter ces méthodes. J'ai toujours eu, plus ou moins consciemment, la conviction que l'être humain continue de vivre après avoir quitté son corps matériel et qu'il s'envole vers des mondes inconnus, mais je ne peux pas affirmer qu'il n'y ait eu aucun doute dans mon esprit jusqu'à ce que je vive l'expérience que je vais relater maintenant. Cela se passa un soir où je rendis visite à ma tante qui avait un cancer. Elle était le seul membre de ma famille maternelle qui me restait.  Ce soir là, son pouls battait normalement et elle paraissait en meilleure forme que les jours précédents, aussi n'avais-je aucune idée d'un danger immédiat.  Mais pourtant, l'intuition me vint qu'elle allait mourir dans les prochaines heures. Ce n'est qu'un peu plus tard dans la soirée que les premiers signes physiques de son départ se manifestèrent.

 

J'allais rester auprès d'elle toute la nuit et vivre la plus étonnante expérience de ma vie.  Ma vue spirituelle s'ouvrit et je vis se former, à une soixantaine de centimètres au-dessus du lit où reposait ma tante, une vague forme brumeuse qui s'étirait jusqu'à prendre les dimensions d'un corps. Il était relié au corps matériel par une corde vibrante de vie.  Cette forme prit progressivement l'apparence de ma tante, excepté qu'ici elle manifestait la jeunesse, la beauté et la paix.  Ses yeux étaient clos.  L'émergence de ce corps spirituel paraissait être une chose naturelle effaçant la souffrance qui avait précédé.  Alors, mes yeux se portèrent sur la corde qui continuait de transférer la vie d'un corps à l'autre.  Sa radiance argentée était presque lumineuses Je la voyais émerger du corps au niveau de la base occipitale du crâne et s'élevait jusqu'à sa contrepartie dans le corps spirituel.  Elle semblait formée de brins argentés distincts mais pourtant tous mêlés comme dans une corde.Là où le contact avec le corps physique se faisait, je constatais que les brins étaient séparés et aplatis.  Au fur et à mesure que l'énergie passait dans le corps spirituel, la vie diminuait dans le corps physique.  La mort du corps physique correspondait à la libération de l'essence spirituelle.  Mais la vie était toujours là.  Je ne voyais pas la mort mais simplement une transition d'un plan de vie à un autre.

 

A ce moment, ma vue spirituelle s'ouvrit plus pleinement et je vis ma mère bien-aimée qui avait quitté le monde physique bien des années auparavant; je vis également mon oncle, le mari de celle qui était en train de passer dans l'autre monde, ainsi que leur fils et d'autres personnes décédées. La petite chambre devenait un lieu sacré où j'entrais davantage en communion avec la présence de la vie éternelle.  J'étais à la fois intimidé et heureux de revoir ces visiteurs inattendus.  Mon attention fut attirée de nouveau vers le corps spirituel de celle qui allait entrer dans une nouvelle dimension de l'existence.  Maintenant ce corps m'apparaissait plus réel que le corps de chair.  Une luminosité l'entourait et la vie y était manifeste.  L'expression du visage avait changé: un sourire radieux y apparaissait.  La corde reliant les deux corps brillait davantage.  Le groupe de visiteurs spirituels semblait heureux au-delà de toute expression de joie dans le monde matériel.  Je les vis placer un bouquet de fleurs (éthériques) au pied du lit. Aucune fleur matérielle ne peut se comparer à leur beauté.  Chaque fleur rayonnait une splendeur supérieure à tout ce que j'avais pu voir auparavant.  En regardant ce spectacle, j'étais frappé par le fait que tout cela semblait extrêmement naturel, très logique et ordonné.  J'ai assisté à la naissance de bébés et la comparaison m'apparut évidente.  La mort sur le plan physique est une naissance à un nouveau mode de vie. Alors pourquoi serait-d étrange que ceux qui sont très proches de la personne l'assistent?  J'acceptais tout cela avec une conviction de connaissance absolue. Pour moi, l'horizon de la vie s'était élargi. Je me concentrais de nouveau sur ce qui se déroulait devant moi. J'entendais maintenant de joyeuses voix qui chantaient. Je comprenais qu'il s'agissait du chant de bienvenue, accueillant ma tante dans sa nouvelle vie. En regardant vers le fit où reposait la pauvre image de la défaite terrestre, les couvertures furent recouvertes par une pluie de pétales de roses rouge sombre envoyée par ceux qui attendaient la nouvelle arrivante.  Puis une voix murmura à mon oreille: " plus que vingt minutes!". Mon attention se porta de nouveau sur la corde argentée qui reliait les deux corps.  Je vis un premier brin se sectionner juste à la base, tout près du crâne et se replier immédiatement après, puis un autre se sectionna et se replia.  Cela me fit penser à une amarre de bateau qui serait si usée que les brins se détacheraient l'un après l'autre de l'endroit de fixation.

Il fallut douze longues minutes avant que le dernier brin de la corde qui reliait l'âme de cet être que j'aimais à la matière ne se rompe à son tour.  J'étais sur le point de voir l'âme s'envoler vers de nouvelles expériences. Je vis apparaître une paire de ciseaux dorés symbolisant cette libération du corps spirituel. Ce corps se redressa lentement et flotta à la verticale.  Les yeux ouvrirent lentement et s'illuminèrent, manifestant la vie et l'amour.  Le visage tout entier était transfiguré par la joie et le bonheur radieux.  Le corps était revêtu d'une robe spirituelle et je contemplais l'âme à la fois dans toute sa jeunesse et dans la pleine maturité de l'expérience. C 'était le triomphe d'une âme qui avait accompli une vie consacrée au service des autres.Je voyais la récompense spirituelle d'une bonne vie.  Comment pourrais-je m'attrister ou souhaiter qu'elle soit restée près de moi pour peiner dans cette vie terrestre?

 Je ne permettrai jamais que le souvenir de cette naissance spirituelle s'atténue. J'ai toujours résent à ma pensée la connaissance qui a résulté de cette expérience, l'exemple vivant de la grandeur et de la beauté de l'univers de Dieu.  Je certifie l'authenticité de tout ce qui précède, omme je viens de le décrire.

A un moment donné de notre cheminement, nous pouvons constater, ou du moins en arriver,à un point où la lecture ne nous apprend plus rien et où nous n'éprouvons plus de la satisfaction à lire; c'est tout à fait normal;

il est une voie plus importante pour apprendre, et, que nous négligeons souvent, et pourtant elle est très proche de nous; cette voie est celle des rêves; posons une question sur un papier avant de nous endormir et nous recevrons la réponse en deux ou trois jours; cette connaissance sera la notre et deviendra notre acquis personnel qui a beaucoup plus de valeur; les rêves sont le reflet de ce que nous devons apprendre et également des défauts à maîtriser; ayons toujours un cahier à côté de nous pour noter ces rêves dès qu'ils apparaissent; ils seront un bon sujet de méditation dans la journée;

pensée du jour (donné dans une expérience nocturne)

"l'homme doit partager ses dons avec la nature pour que Dieu puisse l'honorer des siens"

 


( avec l'aimable autorisation de Monique Mathieu site ciel à la terre )

Pourriez-vous expliquer ce que sont les rêves ? chaque rêve est-il un voyage astral, ou est-ce seulement quelque chose que l'on vit ? Est-ce le fruit de notre imagination ou un désir profond ?

" Il y a plusieurs sortes de rêves. Il y a la projection astrale, votre corps astral fait un travail. Il se régénère mais il peut aussi travailler, faire un travail concret. Il peut parfois vous arriver de vous réveiller fort fatigués, c'est que votre corps astral a beaucoup travaillé et ne s'est pas suffisamment régénéré. Donc il ne vous reste que des brides de ce travail que vous appelez des rêves.

Il y a aussi des rêves que vous appelez " cauchemars ", qui sont des départs de votre corps astral, mais ou votre corps astral reste comme prisonnier sur des plans inférieurs, sur des plans du bas astral. Ces instants sont très désagréables et pourraient même parfois occasionner le décès de l'individu.

Il y a aussi des rêves initiatiques, ceux qui sont sur le sentier en font beaucoup plus qu'ils ne le pensent. Pendant votre sommeil, pendant vos " rêves ", vous continuez votre évolution et votre initiation sur des plans différents.

Il y a aussi les rêves consécutifs à de simples incommodités alimentaires, où votre corps astral n'arrive pas à se décrocher, à aller se régénérer.

Si vous pouviez correspondre avec nous par la pensée, sans avoir besoin des tourments de votre mécanique, ça nous serait fort agréable, mais nous utilisons ce qui est en votre pouvoir. Comme vous le dites, nous faisons avec les moyens du bord, tout simplement. Donc, nous utilisons vos " rêves " pour entrer en relation avec vous.

Il y a aussi les rêves prémonitoires où vous rejoignez, dans l'astral, des êtres qui vous sont chers, qui vous avertissent de tel ou tel danger que vous encourez. Ces rêves-là vous sont donnés par des êtres chers qui sont dans l'astral et qui veulent uniquement vous aider. Vous les appelez " rêves prémonitoires ".

Il y a donc un grand échantillonnage de rêves. C'est pour cela que nous vous conseillons de surveiller vos rêves. Ils ont une grande importance dans votre évolution et dans votre vie. Soyez capables de discerner, dans vos rêves, ce qui est cauchemar, ce qui est un mauvais décrochement du corps astral, ce qui est rêve initiatique, ce qui est rêve prémonitoire, etc ... vous en tirerez un grand profit, une grande évolution."

Où classe-t-on les rêves érotiques ?

" Nouss ne tenons pas à parler de ceux-ci. Ce sont les fantasmes de votre vie qui refleurissent dans vos rêves et dans vos nuits. "

Ils sont essentiels pour la reproduction pourtant !

" Vous n'avez pas besoin des rêves pour vous reproduire. Vous avez ce qu'il vous faut ! "

Y a-t-il des moyens techniques pour se souvenir efficacement des rêves ?

" Oui, mai si nous ne vous les conseillons pas forcément. Nous pouvons vous dire que plus vous évoluerez, plus vous épurerez votre mental, plus vos rêves seront précis et vous ne retiendrez de vos rêves que ce qui est essentiel pour vous. Dans les rêves initiatiques, vous ne retiendrez que ce qui est essentiel. Le rêve est imprimé en vous et refleurira sans que vous ayez conscience.

Le rêve initiatique est imprégné au plus profond de vous-même. Vous vous souvenez de certaines bribes pour vous donner l'éveil, mais tout le reste ressortira de votre conscience sans que vous en ayez conscience, et cela viendra au moment où vous en aurez besoin, comme si vous recherchiez des données dans la mémoire de votre ordinateur. Vous saurez toujours que les rêves prémonitoires sont le signal d'alarme d'un danger que vous pouvez courir. Vous vous rappellerez toujours de ceux-ci. "  

Ne pas se souvenir de ses rêves, cela a-t-il une signification ?

" Pas forcément, je vous l'ai dit. Il y a des rêves qui sont utiles et d'autres qui le sont moins. De toutes façons, vous vous souvenez toujours du principal même si ce n'est pas le souvenir d'un rêve. Le principal du rêve reste enfoui au plus profond de vous-même, pas dans la souvenance consciente mais dans la souvenance imprimée dans votre circuit. "

Est-ce que nous allons sur le plan astral pendant les rêves?

" Oui, absolument. Nous allons même vous dire ceci :

Il y a plusieurs catégories de rêves. Vous le savez, mais nous allons vous expliquer différemment certains rêves que vous appelez prémonitoires ou initiatiques. Ce sont des vécus dont vous avez droit de vous remémorer. Il y a un grand enseignement qui se fait sur le plan astral.

Vous pouvez rencontrer des êtres chers sur le plan astral, vous pouvez vous projeter sur ce plan, y vivre et travailler un petit moment avec eux. Sur ce plan, vous pouvez aussi beaucoup aider vos frères de la Terre et les êtres vivant sur d'autres plans.

Alors, ce que nous vous demandons de faire avant de vous endormir, c’est d’appeler vos guides et de leur offrir vos services. Croyez nous, vous irez travailler avec eux. Ils vous enseigneront, et plus vous vous ouvrirez, plus vous en aurez conscience et plus vous vous rappellerez de ce que vous faites pendant votre sommeil ; cela vous aidera grandement à évoluer dans votre vie, dans la matière, dans votre vie de veille. Le sommeil est capital pour l'être humain. C'est la libération de votre prison de chair, et lorsque l'âme est libérée, elle peut tout.

Dans les écoles initiatiques on suscitait la mémoire des rêves chez les élèves. Le rêve peut être symbolique et vous aider à mieux comprendre ce qui ne va pas en vous, à mieux comprendre les plans de l'invisible et votre propre évolution. Les rêves peuvent aussi être des expériences ramenées des plans où votre corps astral se projette chaque nuit pour aller se régénérer. Le corps astral se projette dans l'énergie qui est la sienne, sur le plan qui est le sien, et parfois il ramène des expériences ou des souvenirs partiels de ce vécu. Ces expériences ou ces souvenirs vous sont toujours profitables, car ils correspondent à une oeuvre à entreprendre ou à une mise en garde pour votre vie.

Si vous pouvez le faire, inscrivez vos rêves, étudiez les, essayez de comprendre leur symbolisme et cela vous aidera beaucoup à mieux vous comprendre, à avancer plus vite. Le rêve est précieux, et ne dites pas: "moi je ne rêve jamais", tout être humain rêve. Au moment où votre corps astral quitte votre corps physique, le rêve commence puisque vous vivez ailleurs.

Le rêve, c’est la vie dans une autre énergie, mais dont la souvenance vous est occultée. Alors essayez, avant de vous endormir, de demander à votre subconscient de vous rappeler vos rêves. Faites-le souvent, et cela pourra vous aider dans votre périple d'évolution sur ce monde . "

Pouvez-vous nous parler encore des rêves prémonitoires ?

" Le rêve prémonitoire est une conscience ramenée d'autres plans avec la permission de vos guides. C'est un cadeau, un petit cadeau qui vous est fait, parce que vous avez suffisamment ouvert en vous la porte vous permettant de communiquer avec ces pl ans. Vous avez intégré ce cadeau, vous l'avez assimilé, et vous pouvez construire votre vie très solidement grâce à son aide.

Les rêves prémonitoires font partie de l'astral, de la conscience et de la mémoire que vous ramenez de l'astral. Ils sont un cadeau. " 

Que penser de la peur de s'endormir ? Parfois nous avons peur de nous endormir, car à chaque fois que nous fermons les yeux nous voyons quelque chose de mauvais qui ne nous plaît pas.

Il faudrait remercier Dieu de nous donner le sommeil. C'est dans le sommeil que nous quittons notre prison de chair. C'est dans le sommeil que nous nous régénérons sur les plans qui sont les nôtres.

"  Quand vous avez peur, avant de vous endormir, pensez à la Lumière, pensez à vos guides, demandez leur de vous protéger pendant votre sommeil, offrez votre nuit à Dieu, afin qu'Il la protège et la bénisse. Mais surtout, avant de vous endormir, faites la Paix avec vous-même, faites la Paix avec les autres, et offrez cette nuit à l'Amour, à l'Amour de Dieu, à l'Amour de vos frères. Endormez-vous toujours avec la Paix au coeur. Il est très mauvais de s'endormir dans la peur parce que le corps astral ne peut atteindre les plans de conscience qui sont les siens, cela donne souvent des cauchemars, des terreurs nocturnes ou des absences de régénération du corps astral.

Endormez-vous toujours avec la joie au coeur. C'est beau le sommeil ! vous en avez autant besoin que de l'état de veille car vous donnez la liberté à votre âme. Vous vivez une autre vie, sur un autre plan. Concevez le sommeil comme cela. Vous laissez s'envoler l'âme qui est prisonnière du corps. Réjouissez-vous de cette liberté. "

Que dire de celui qui ne cherche que le sommeil ?

  • " Il ne faut pas chercher le sommeil pour fuir la vie. Le corps astral a besoin de se régénérer; le corps physique a besoin de vivre. Alors, c'est aussi mauvais de chercher une fuite dans le sommeil que de refuser le sommeil; chaque partie de votre être doit vivre dans sa propre dimension. "
  •  

    LE TRAVAIL PENDANT LE SOMMEIL

    .

    Nous vous travaillons considérablement, essentiellement pendant votre sommeil ou votre non-sommeil.

    Le soir, que ce soit pendant que vous dormez ou pendant ce que vous pensez être des insomnies, il y a une partie de vous-même qui est en grand travail.

    Si vous aviez la possibilité de lâcher totalement prise pendant vos insomnies, vous n’en retireriez aucune fatigue. Bien au contraire, vous aideriez la partie la plus lourde de votre être à se transformer beaucoup plus aisément.

    Mais l’être humain a toujours peur de ce qu’il ne connaît pas, il a toujours peur que cela lui soit défavorable.

    Si parfois vous avez des moments où le sommeil est difficile à venir, essayez de vous relaxer, de ne penser à rien, essayez simplement de vous dire : je travaille sur un autre plan et mes frères m’aident dans ce travail, une partie de moi-même est en train de se transformer.

    Pour travailler au niveau de votre partie inférieure, (nous n’aimons pas ces termes de parties inférieures ou supérieures, mais nous les employons pour mieux vous faire comprendre), il est préférable que l’être humain ne soit pas endormi, car lorsqu’il dort, il y a une partie de lui-même, dont l’âme fait partie, qui part dans la quatrième dimension, voire dans d’autres dimensions. Pour que la partie inférieure puisse se transformer comme nous le souhaitons, il faut que l’être soit complet, et c’est ce qui occasionne ces moments difficiles que vous appelez insomnies.

    Lorsque vous ne pouvez pas dormir, pensez à des moments où vous avez eu un grand bonheur dans votre vie, vous aiderez ce travail à s’accomplir beaucoup plus vite et l’endormissement viendra plus rapidement. Au lieu de vous tourmenter, pensez à des moments de joie, de bonheur, d’Amour, ou projetez-vous dans des paysages merveilleux, des paysages que vous aimez.

    Ils me montrent une personne endormie. Auprès d’elle, il y a un être lumineux, mais réel. Cette personne pourrait être l’un de vous. Il y a comme un dédoublement, une partie de cette personne reste endormie, et une autre partie quitte son corps pour aller avec cet être de Lumière, ce frère de l’espace très lumineux.

    La personne s’engage maintenant dans une sorte de petit véhicule, qui ne comporte que deux places, mais qui est fait, je pense, d’énergie. En apparence, d’après ce que je vois, ce " véhicule " est très mouvant. La personne est conduite dans un lieu de réunion, et dans ce lieu on lui apprend la maîtrise, on lui apprend tout ce qui lui sera nécessaire lorsqu’elle sera de retour dans son corps physique. On lui apprend à se servir d’une autre manière des facultés de son esprit, à se servir avec sagesse de tout ce qui sera mis à sa disposition dans un futur très proche.

    " Beaucoup d’entre vous sont venus sur ce monde afin de pouvoir mieux comprendre, afin d’être plus aptes à mieux enseigner. Lorsque vous venez sur ce monde, vous devez travailler avec votre corps physique, votre corps émotionnel, votre corps- mental, votre corps spirituel, c’est un tout très important qui fera de vous des maîtres à la hauteur de ce que nous attendons de vous.

    Il faudra absolument que vous n’emportiez aucun bagage de vibrations basses lorsque vous quitterez ce plan, lorsque vous irez œuvrer ailleurs. Donc, il faudra que vous soyez totalement prêts à agir, dès que le moment sera venu.

    Vous et nous travaillons d’une façon considérable toutes les nuits. Vous êtes beaucoup plus actifs dans l’œuvre de vos vies pendant ce que vous appelez le "sommeil de votre corps". Vous pouvez être sûr que vous êtes en grande activité. Vous souhaitez nous voir, mais vous nous voyez en permanence, car nous travaillons ensemble depuis quelques mois pratiquement toutes les nuits. Le temps presse et votre " formation " doit être menée à bien et jusqu’au bout, car elle est très importante.

    Si vous suivez le chemin que nous avons tracé ensemble, il faut que vous sachiez que vous ne serez inquiétés par rien ni par personne, le mal s’écartera de vous et les personnes qui essayeront de vous nuire n’y parviendront pas. Vous aurez comme une aura de protection et cette aura s’appelle Amour. Tout le travail que nous faisons ensemble et dont vous n’avez aucune conscience a des répercussions sur votre vie dans la troisième dimension. Une des répercussions, est que vous devenez intouchable. En contrepartie, il faut que vous soyez totalement clairs en vous-même et vis-à-vis les uns des autres, c’est la seule façon de garder cette faculté. "